image defidecryptage.jpg (18.9kB)




Contexte, sens et enjeux
image mediasinfo.jpg (0.2MB)
Savoir décrypter le traitement de l'actualité par les médias sert-il à mieux comprendre le monde qui nous entoure et à construire un jugement autonome ? Décrypter le discours des décrypteurs a-t-il du sens ?
Pour répondre à ces questions, il faut notamment revenir au métier de journaliste : informer les citoyen.ne.s, en portant à leur connaissance des faits, par la production d'un discours ( « publier seulement les informations dont l'origine est connue ou les accompagner si nécessaire des réserves qui s'imposent » charte de Munich, déontologie des journalistes 1971).

Ainsi le langage médiatique consiste en une mise en récit verbale (et/ou visuelle) des faits qui revêt de multiples formes, mais également un sens qui peut différer selon le média émetteur : un même fait peut faire l'objet de plusieurs discours médiatiques. La comparaison des « Une » de plusieurs médias au sujet d'un même événement l'atteste, ainsi, par exemple, qu'une analyse sémantique des éditoriaux ( voir comparaison des UNES dans Base documentaire sur le sujet)

S'intéresser au traitement médiatique des événements c'est donc s'interroger sur la nature intrinsèque de l'information livrée par ces médias (Fait ? Commentaire ? Opinion ? Explication ?), sur la manière dont elle est présentée (structuration formelle) et sur le langage mobilisé pour la diffuser ( les discours médiatiques, les mots employés).
Par ailleurs plusieurs enquêtes â?? dont l'étude annuelle du Reuter Institute for the study of journalism â?? indiquent clairement que plus de la moitié des enquêté.e.s s'informent via un support numérique (tablette, smartphone..). Mais quelle est la nature de cette information au-delà du support physique ? Est-elle fonction du profil d'abonné.e : de son sexe, de sa catégorie socioprofessionnelle, de son niveau d'étude etc..

Ainsi, cet exercice de décryptage revêt une importance cruciale aujourd'hui si l'on considère que le paysage des médias et de l'information est durablement transformé par l'arrivée du « numérique », et cela sur un au moins trois plans :
- Le temps : il existe aujourd'hui une quasi simultanéité entre un fait et sa diffusion
- L'espace : une information sur le net possède une aire de diffusion mondiale (sauf dans certaines parties du monde où le contrôle étatique du web peut limiter cette diffusion)
- La production de l'information : le/la citoyen.ne a la possibilité aujourd'hui de produire de l'information ce qui contraint les médias à inventer de nouvelles formes d'interaction avec les informé.e.s (cf le système de ranking : articles « les + lus » « les + recommandés ») et à repenser le contrat éthique qui les lie à l'opinion.
L'ensemble de ces éléments fournit des pistes pour une éducation aux médias et à l'information à l'ère numérique.

Cependant une donnée fondamentale doit être prise en compte chez le public jeune : la diversité des pratiques voire la disparité des usages. En effet, il existe des degrés différents d'appropriation de l'information via les supports numériques qui renvoient aux aptitudes mais aussi aux moyens dont les jeunes disposent en fonction des contextes sociaux, scolaires.. Il faut donc parler de pratiques distinctives de l'information ( au sens donné par Bourdieu, cf article de K.Aillerie, qui évoque une différence des usages selon le milieu social, les aptitudes et les moyens d'accès à la technologie, et qui rompt avec une approche globalisante dénommé "digital natives") , ce qui rend l'apprentissage et la médiation des enseignant.e.s, bibliothécaires, éducateurs.trices...fondamentales .

L'enjeu pour les établissements se situerait donc prioritairement dans la construction d'une égale capacité chez les jeunes à accéder, traiter voire produire de l'information. Et ceci à rebours de la croyance, pourtant largement partagée, d'une aisance globale quasi spontanée de la jeunesse à manipuler tous les dispositifs numériques et leurs contenus.


Différentes conceptions
Le champ des médias et de l'information a connu un profond bouleversement depuis l'ère numérique, tant dans les procédés de production et de diffusion de l'information que dans les usages des citoyen.ne.s. Les jeunes concentrent particulièrement l'attention de l'institution scolaire en matière d'éducation critique aux médias et à l'information au vu des enjeux de citoyenneté que porte cette éducation et de la confrontation, de plus en plus tôt dans leur développement, aux flux informationnels.

Ainsi deux dimensions du décryptage de l'information se côtoient aujourd'hui :
-Un décryptage du support et de la validité de l'information : il s'agit ici de « lutter contre la diffusion virale de fausses informations et à aider les internautes à se repérer dans la jungle des sites producteurs ou relayeurs d'informations : est-ce un média citant ses sources et vérifiant ses informations, un site fabriquant ou propageant de fausses informations, un site militant ne mentionnant pas son affiliation politique ? ». Le Monde â?? Décodex.
Ce décryptage vise à évaluer la fiabilité d'une information via son émetteur, notamment le site hébergeur.
Le journal Le Monde a créé un outil, le Décodex, qui a pour vocation d'aider notamment les jeunes, à se repérer dans le flux informationnel présent sur le net : Ici

image decodex.jpg (70.8kB)
Il s'agit d'indiquer l'adresse URL d'un site ou le nom de ce site pour savoir si la source de l'information (c'est-à-dire celui ou celle qui la diffuse) est plutôt fiable ou non. Un kit a également été conçu pour aider les internautes â?? le public visé est plutôt les jeunes - à repérer les fausses informations : « Decodex notre kit pour dénicher les fausses informations » : Ici
La chaîne Youtube « Hygiène Mentale » a également pour ambition de dénicher les fausses information et de développer une éducation critique aux médias et à l'information. Voir la vidéo : « La désinformation » :Pourquoi autant de trucs faux sur internet

image desi.jpg (25.6kB)
- Un décryptage du contenu : On va ici s'interroger de manière plus « classique » sur le sens de l'information livrée par le média : - est-ce un fait ? un commentaire ? une opinion ? une explication ? une analyse ?
- la manière dont l'information est positionnée dans le média : la structuration formelle qui pose notamment la question de la hiérarchisation de l'information
- le langage médiatique : les mots utilisés, le champ sémantique
A ce titre il est intéressant d'aller voir comment les journalistes eux-mêmes conçoivent et produisent les différents articles d'information selon les supports de diffusion. Le site « 24h dans une rédaction.com » conçu par l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et CFI l'agence française de coopération médias, expose les différentes techniques journalistiques utiles aux journalistes selon qu'ils produisent de l'information sur le Web, à la Radio, la Télévision ou dans la presse écrite. Quel que soit le média, les enjeux de la production l'information et de l'écriture journalistique sont clairement posés : la hiérarchie de l'information, les formes d'écritures journalistiques, le commentaire et le fait, etc. Ici


Textes de loi relatifs à cette question
image pazper.jpg (0.1MB)
- 1971: déclaration des droits et des devoirs des journalistes, adoptée à Munich par les syndicats et les fédérations de journalistes des six pays constituant la Communauté européenne d'alors visant à protéger l'indépendance des journalistes des pressions exercées par certains Etats ou certains consortiums économiques: « Le droit à l'information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain. De ce droit du public à connaître les faits et les opinions procède l'ensemble des devoirs et des droits des journalistes. La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l'égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics". Cette charte est adoptée en France par certaines grandes rédactions comme France Télévision et par le syndicat de la presse indépendante d'information en ligne qui regroupe sept journaux dont Mediapart, Rue 89, Slate etc. Déclaration des devoirs et des droits des journalistes - Munich 1971
- Programme Information pour tous , Créer une société de l'information universelle et équitable UNESCO, . Le Programme Information pour tous a comme objectifs entre autres, d'initier débats et réflexions internationales sur les questions éthiques posées par la société de l'information, de soutenir l'accès de tous à l'information et de promouvoir une éducation permanente et un apprentissage tout au long de la vie dans les domaines de l'information, de la communication et de l'informatique. Le PIPT dispose d'un conseil intergouvernemental pour agir et travaille en étroite collaboration avec d'autres organisations intergouvernementales et des ONG internationales, en particulier avec celles qui sont spécialisées dans la gestion et la préservation de l'information, comme la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA) et le Conseil international des archives (CIA).



Base documentaire sur ce sujet
Karine Aillerie, "Pratiques informationnelles des jeunes : quels enjeux pour quelle culture numérique" dans Champs Culturels N°28, Novembre 2016
« Translitteratie : pour une éducation critique aux médias et à l'information », Divina Frau Meigs, in Champs Culturels N°28, novembre 2016.

Comparaison de UNES et analyse
- Quand les UNES racontent l'histoire : structuration et comparaison de UNES, le site de la BNF
- Comparaison des UNES de plusieurs journaux lors du déclenchement de la guerre en Irak, 1991 : le site de la BNF
- Le site des UNES de journaux internationaux ( dont la France) classés par événements : Unes de journaux internationaux

Décryptage des médias
- France TV Education : un site en partenariat avec France Télévision, Canopee, Arte, Rfi, INA ..
- Collection « Les clés des médias ». De courtes vidéos sur des thèmes précis : hiérarchie de l'info ? liberté d'expression ?..
- Collection « Les jeunes et l'info ». Voir notamment le Webdocumentaire sur Journaliste 2.0 "être journaliste à l'heure d'Internet"
- Collection « T'as tout compris » : Des pistes pour décoder le flot de l'information
Près de 70 petites vidéos courtes sur un sujet média + 2 fiches pédagogiques (la fabrique de l'information et la théorie du complot : le lexique du complotisme
- Le site de Mediapte :pour-commencer

Evolution de l'information à travers l'histoire
- Site de la BnF : « La Presse à la UNE : de la Gazette à Internet » : .
- Accès aux 10 posters composant l'exposition : .10 posters à utiliser séparément ou dans un seul fichier pdf. Ce parcours retrace une histoire qui va de la Gazette à Internet en s'interrogeant sur le traitement de l'information et son évolution.
- Les grandes dates de l'histoire des médias en images. Données issues de l'ouvrage de Francis Balle, Médias & Société (LGDJ, 16e édition août 2013) Chronologie des médias : ..
- Cartographie : Médias français : Marie Beyer et Jérémie Fabre, Le Monde Diplomatique qui possède quoi ? .

Médias et opinion : Sensibilisation au statut de l'information
- Exemple d'un parcours pédagogique par Nicolas Rocher enseignant d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble
- Ce parcours traite du rapport entre les médias et le pouvoir dans la France de Vichy, dans la France des débuts de la Guerre d'Algérie et dans la France contemporaine.D'autres ressources

Médias et technologies
Herbert Marshall Mc Luhan , Jean Paré (Traduction) â?? Mars 1977 - Les prolongements technologiques de l'homme- Editions Poche

Fausses informations, rumeurs
- Le site du Journal Le Monde : 10 rumeurs et intox qui circulent sur le 13 novembre .Ici
- Le Monde : Plusieurs exemples de fausses rumeurs sur le net et leurs analyses : .Ici


Lien vers des témoignages
- Médiapart a publié le Portfolio que les élèves de la classe de Terminale STAV du Legta de Nîmes Rodilhan a réalisé au cours de la semaine banalisée (module M1) qui avait pour thème l'éducation aux médias dans le cadre d'un projet régional " A l'école de la République " 100% citoyen .


Haut de page