image racisme.jpg (16.3kB)




Contexte, sens et enjeux
image 8a26761v.jpg (0.2MB)
Lien vers: http://www.loc.gov/pictures/item/fsa1997026728/PP/
Lee Russell, 1939
Les êtres humains sont tous différents et peuvent être identifiés par de nombreux critères : âge, sexe, caractères physiques, niveau de vie, croyances...Nous nous sentons parfois différents de ceux d'entre nous nés et vivant dans notre pays mais dont les cultures et les modes de vie ne sont pas les mêmes que les nôtres.

Aussi le principal enjeu pour prévenir le racisme est-il de découvrir comment vivre et interagir avec ces différences. A l'heure où le racisme et l'intolérance progressent dans notre société il y a urgence à s'ouvrir aux autres.

L'enjeu est double car lutter contre le racisme, c'est une bataille qui doit commencer par soi-même en prenant le temps de connaître l'autre, sa culture, sa religion et ses coutumes. Alors l'ignorance, les préjugés, la peur, le mépris et l'exclusion n'auront plus raison d'être. Pour un établissement d'enseignement, l'enjeu est aussi d'éduquer les autres à pouvoir dépasser tout ce qui peut les conduire vers des comportements racistes.


Différentes conceptions
Le racisme est un ensemble de comportements conscients ou non, fondé sur l'idée de supériorité de certains hommes sur d'autres. Ces comportements conduisent à la ségrégation ou discrimination raciale.
image 10mots_autour_racisme.jpg (74.3kB)
10 mots
Le racisme est enfin une hostilité envers un groupe ou une catégorie de personnes :
-Un individu xénophobe hait les étrangers.
-Un individu antisémite hait les juifs.
La ségrégation, la discrimination raciale, la xénophobie, l'antisémitisme sont des mots qui désignent autrement le racisme. L'islamophobie qui se définit étymologiquement comme la peur ou la crainte de l'islam a aussi souvent le sens d'une hostilité envers l'islam et les musulmans. Elle est donc aussi une autre forme de racisme.

Ã?tre raciste, c'est rejeter un homme ou une femme à cause de la couleur de sa peau, de sa religion, de ses origines. Ã?tre raciste ou xénophobe, c'est donc mépriser l'autre parce qu'il est différent de soi. En fait les personnes racistes ont souvent peur de ceux qui ne sont pas comme elles. Voir le kit pédagogique du conseil de l'Europe(2.2MB)
Cette peur de la différence donne souvent naissance à des comportements agressifs : on insulte quelqu'un parce qu'il a la peau noire, parce qu'il pratique une religion différente ou parle une autre langue.

Mais le racisme peut prendre des formes encore plus violentes. Il peut conduire à la guerre, et même à l'élimination de tout un peuple.
Il n'existe pas de « race » chez les humains.

La notion de race supérieure ou inférieure, comme le prétendent les personnes racistes n'est pas fondée. Tous les hommes appartiennent à la même espèce : l'espèce humaine. Par exemple, en France, la population est composée de gens d'origines très différentes. Aujourd'hui, un français sur cinq a un parent ou l'un de ses grands parents d'origine étrangère.
(voir la vidéo en bas de la fiche)

image racisme_1.jpg (0.2MB)
cliquez pour agrandir l'image
L'approche anti-discriminatoire se différencie de l'action antiraciste usuelle en France qui aborde les problèmes par les dimensions surtout cognitive et morale.

Le racisme étant d'abord défini dans le champ des idées (idéologies), l'antiracisme français semble souvent soluble dans l'idéologie « nationale républicaine ». Elle a aussi pour visée de guider vers une représentation idéalisée et pacifiée de la « communauté nationale » d'où le rôle prépondérant de l'éducation.

A l'opposé la logique anti-discriminatoire concentre ses efforts sur la dimension pratique et pas d'abord sur les idées.



La logique antiracisme universaliste préconise de faire disparaître les systèmes inégalitaires pour que le racisme disparaisse à son tour...mais elle prône l'abolition des différences. A l'opposé la logique antiraciste différentialiste préconise de réfuter la hiérarchisation culturelle pour ne pas tomber dans la hiérarchisation raciale tout en considérant le Soi comme une valeur absolue.


Textes de loi relatifs à la question
L'expression du racisme en France est un délit puni par la loi. Ce n'est pas une opinion.
Droit international Convention internationale relative à l'élimination de toute forme de discrimination raciale du 7 mars 1966
Droit européen
-Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales du 4 novembre 1950
-Charte des Droits fondamentaux de l'Union Européenne , 2000.
Législation française
-Loi de 1881 sur la presse
-Loi n°72-546 du 1er juillet 1972 relative à la lutte contre le racisme
-Loi n°90-615 du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe
-Loi n°2001-1066 du 16 novembre 2001 relative à la lutte contre les discriminations
-Loi n°2003-88 du 3 février 2003 visant à aggraver les peines punissant les infractions à caractère raciste, antisémite ou xénophobe
-Les lois de 1990, 2001 et 2003 peuvent être consultées sur le site www.legifrance.gouv.fr

Dans les faits la loi française punit:
-Provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse : 1 an d'emprisonnement et 45.000 â?¬ d'amende.
-Contestation de crime contre l'humanité : 1 an d'emprisonnement et 45.000 â?¬ d'amende.
-Diffamation raciale publique : 1 an d'emprisonnement et 45.000 â?¬ d'amende.
-Injure raciale publique : 6 mois d'emprisonnement et 22.500 â?¬ d'amende.
-Provocation non publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse : contravention de 5e classe : 1500 â?¬ d'amende.
-Diffamation raciale non publique : contravention de 4e classe : 750 â?¬ d'amende.
-Injure raciale non publique : contravention de 4e classe : 750 â?¬ d'amende.
Le ministre de l'intérieur (chargé de la police, de la sécurité et du respect des lois) peut interdire les publications (livres ; revues ; affiches, etc.) en raison de la place faite à la haine ou à la discrimination raciale. Cette infraction est punie par la loi.




Base documentaire sur ce sujet
- Le site du RED
- Le site de la DILCRA
- La LICRA Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme.
- la Ligue des droits de l'Homme
- Le MRAP, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples
- SOS Racisme
- Au sein du portail « Valeurs de la République » Le Réseau-Canopé , opérateur public du ministère, propose une offre dédiée de ressources pour éduquer contre le racisme et l'antisémitisme :
- L'agence de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture propose un ensemble de ressources sur la lutte contre le racisme, la discrimination et la xénophobie :


Ressources et outils pédagogiques
- La BD Moi raciste?(11,6MB) . L'Union européenne entend combattre les discriminations fondées sur le sexe, la race, l'origine ethnique,la religion et la croyance, un handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle. Cette brochure réunit, à l'intention des enseignants et des jeunes, un ensemble de gags et de documents utiles pour stimuler la réflexion et la discussion sur le racisme. Cette bande dessinée est publiée dans les langues officielles suivantes de lUnion européenne: espagnol,danois, allemand, grec, anglais, français, italien, néerlandais,portugais, finnois et suédois.
- Le guide du CIDEM(2.0MB)
- Les fiches du CIDEM (0.5MB)
- La fiche enseignant sur le racisme (0.4MB)
- 75 questions pour aborder l'interculturel (0.3MB)
- L'intelligence interculturelle (7.2MB)
- L'idiot du village mondial (0.9MB)


Lien vers des témoignages
A venir

Haut de page