image defi_homophobie.jpg (16.8kB)




Contexte, sens et enjeux
image homophobie.jpg (0.2MB)
La question de l'homosexualité n'est pas encore une question d'un autre age. En effet dans un rapport rendu au sénat, le 17 mai 2013, par l'association « Le Refuge » , il est dit que le taux de tentative de suicide chez les jeunes homosexuels est multiplié par douze par rapport aux hétérosexuels du même âge. Ainsi 30% des gays de moins de 25 ans auraient déjà tenté de se suicider. En cause, la précarité qui touche 64% d'entre eux, et la peur de se confronter au regard des autres. L'homosexualité est donc encore vécue douloureusement par ceux qui y sont confrontés.


Pour un établissement d'enseignement, l'enjeu est de garantir aux élèves un environnement bienveillant au moment de la construction de leur orientation sexuelle en les protégeant de toutes formes d'homophobie physique et/ou verbale.


Différentes conceptions
Ã? travers les différentes périodes de l'histoire, l'homosexualité fut toujours un sujet de controverse souvent pour des raisons religieuses.

Dès l'Antiquité, l'homosexualité était bien présente, voire même encouragée. Dans certaines sociétés, comme en Grèce, la pédérastie était même pratiquée dans le cadre de l'éducation d'adolescents mâles.
Dès 390, les homosexuels sont condamnés au bûcher. L'Empire romain est devenu chrétien et la relative liberté en la matière disparaît. La répression se poursuit dans la société chrétienne du Moyen Ã?ge et jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, l'homosexualité entraîne alors la peine de mort dans la plupart des Ã?tats européens.
En 1791, la France est le premier pays à dépénaliser complètement l'homosexualité. Le Code pénal de Napoléon en 1810 ne revient pas sur cette dépénalisation et influence de nombreuses législations européennes.

L'évolution des mentalités s'accentue depuis 1945 et le droit évolue.
Quelques dates clés :
-En 1960, l'homosexualité est perçue comme un fléau social
-En 1968, elle est considérée comme une maladie mentale.
-Jusqu'au 27 juillet 1982, l'homosexualité était considérée comme un délit dans le droit français.
-Jusqu'en 1991, l'homosexualité était considérée comme une maladie mentale par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
-En 1999, en France, le gouvernement fait voter la loi sur le PACS accordant certains droits aux couples homosexuels.
-Le 30 décembre 2004, la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité est créée en France et chargée de lutter - entre autres - contre l'homophobie, et pénalisation des propos homophobes.
-En France, une étape décisive a été franchie vers le mariage pour tous. L'Assemblée nationale a voté, mardi 12 février 2013, en faveur du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe à une large majorité.
Frise chronologique et sur les grandes étapes de l'évolution des droits des homesexuels.

Pourtant si dans le monde Occidental la question a avancé, il n'en est pas de même partout.
Carte : Voir la carte (1.3MB)


Textes de loi relatifs à la question
Textes de loi sur les 20 critères de discrimination prohibés :
Loi n°2014-173 du 21 février 2014 - art. 15.
Loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.
Article L. 1132-1 du Code du travail.
Article 225-1 du Code Pénal.

Dans le Code Pénal (article 132-77), l'homophobie est une circonstance aggravante lorsque l'infraction a été commise pour un motif homophobe (ex : meurtre, tortures, violences volontaires, viol, agressions sexuelles, menaces, vol et extorsion).

La loi réprime également la publication de propos injurieux, diffamatoire ou caractérisant une provocation à la discrimination ou à la violence envers des personnes homosexuelles (les articles 24, 32 et 33 de la loi du 29 juillet 1881). Cependant, même si l'homophobie est considéré, de nos jours, comme un délit et est punit par la loi, ce fléau est toujours présent.

Dernière avancée en date, avec la loi du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous, la France est devenue le 9e pays européen et le 14e pays au monde à autoriser le mariage homosexuel. Cette loi a ouvert de nouveaux droits pour le mariage, l'adoption et la succession, au nom des principes d'égalité et de partage des libertés


Base documentaire sur ce sujet
- L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) propose « Jeune et homo sous le regard des autres », un outil pour les professionnels de la prévention, de l'éducation et de l'animation désireux de s'impliquer dans la réalisation d'actions de prévention de l'homophobie à destination d'adolescents âgés de 11 à 18 ans, s'appuyant sur cinq courts métrages (En colo, Baskets et maths, Les incroyables aventures de Fusion Man, Pauline, Omar) et un livret d'accompagnement : site de l'inpes inpes.fr+DVD L'homophobie:comprendre et réagir »INPES
- La mission de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire du ministère propose sur son site « non au harcèlement » des outils d'accompagnement ainsi qu'un guide spécifique « Comprendre et agir : l'homophobie », à l'attention des équipes pédagogiques confrontées à des situations de harcèlement en raison de l'orientation ou de l'identité sexuelle, réelle ou supposée, des victimes. Une assistance téléphonique est proposée aux élèves, aux professionnels de l'éducation et aux parents en appelant le 30 20 : nonauharcelement.education.gouv.fr
- DVD Qu'en dira-ton ? Educagri éditions
- Guide « Comprendre et agir : l'homophobie » Guide contre le harcèlement
- Brochure "Mon corps, mes droits" Mon corps, mes droits
- Rapport UNESCO lutte contre l'homophobie Unesco_lutte_homophobie_315302.pdf
- L'homophobie à l'école, 2007 :Gérad Fourez
- L'homophobie : un nouvel enjeu pour l'éducation à la citoyenneté, 2003 :Jean-Paul Martin


Ressources et outils pédagogiques
Dans le cadre de sa volonté de lutter contre les discriminations par le projet "faisons campagne à la campagne" le MAAF a mis en place une action de lutte contre l'homophobie.
Des lycéens et étudiants, scolarisés dans les lycées agricoles de Tournus, Aubenas, Saint Rémi de Provence, Mirecourt et la maison familiale de Richerenches ont choisi ces films.
Il est toujours possible de se les procurer à l'agence de courts métrages de Paris; Voir conditions financières. pour faire campagne contre l'homophobie

Lien vers des témoignages
A venir

Haut de page